mai 16, 2015 Djeffa TISSERAND

La Parole et l’Esprit

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme

Rabelais

Twitter pour twitter c’est risquer de se faire troller

Moi

Ce jeudi 14 mai, nous avons célébré l’Ascension. Du moins, pour certains, nous avons chômé, voire fait le pont.

À quoi sert-il de conserver une fête religieuse dans le calendrier d’une société qui se proclame laïque ? À quoi sert-il de célébrer une fête religieuse, au mépris des fêtes des autres religions, dans une société qui se proclame laïque ?

Et puis l’Ascension … Globalement, c’est ce moment dans la Bible où, après la Résurrection, Jésus monte au Ciel sous les yeux ébahis de ses disciples. L’avant-garde d’X-files, en somme … Bref, je te laisse faire un débat avec toi-même et qui tu veux sur des histoires d’aura, d’autres dimensions, car là n’est pas réellement mon propos. Je n’ai jamais vraiment bien compris cette fête, ni son intérêt.

La réponse m’est venue ce matin, en discutant avec une amie juive. Ce week-end, c’est Chavouot. Et oui, quand tu ne sais pas, tu demandes aux frères aînés dans la foi, d’autant que nos calendriers se suivent quelque peu.

Ainsi, les Juifs célèbrent la Fête de la Parole. Ce qui m’évoque alors que l’Ascension, retour de Jésus vers le Ciel, est une célébration de la Parole. En effet, les chrétiens affirment que Jésus est la Parole de Dieu incarnée. Et Jésus, lors de cette Ascension promet à ses Apôtres de leur envoyer son Esprit (le prochain pont, si tu suis bien). En définitive, on célèbre la Parole faite chair, qui repart vers la Source de toute chose, avant d’envoyer son Esprit.

C’est tordu ? Oserais-je comme Saint Augustin, définir la Trinité ?

Soit moi. Si tu me croises dans la rue, tu verras que je suis. Tu me verras moi, avec mon corps. Si tu m’approches et que tu me salues, tu entendras ma parole. Nous pourrons engager une conversation. Et si tu ne me comprends pas, c’est probablement parce que tu n’as pas saisi l’esprit de mon propos.

Fais une pause avec moi, car pour de la théologie chrétienne de comptoir, je me trouve juste brillante.

Le Père c’est « Je suis ». Il a pris chair (et cher) pour que tu le voies et te parler de façon plus directe, vivre ta vie d’humain. Quand il a vu qu’il n’y a rien à faire, et que tu es une brêle, Un jour, ayant tout accompli, il est revenu à sa plénitude. Et pour que tu le comprennes mieux, il t’envoie son Esprit. (François, si tu as besoin que je t’explique la miséricorde, et que nous ne sommes plus sous la Loi mais sous la Grâce, etc, tu me twittes, ok ? Y’a des lacunes à la curie …)

Oui mais ça ne répond pas à ma question de départ, cette petite leçon de cathé ! Qu’est ce que ça vient faire dans une société laïque ? Ne devrions pas plutôt fêter la promulgation de la Constitution ? Ou l’abolition de la peine de mort ? Que sais-je ? Quelque chose qui fédère le pays !

Il n’y a pas de hasard. Je crois assez aux synchronicités. Et à défaut d’être croyants, un brin de culture religieuse ne fait jamais de mal. C’est Nicolas Sarkozy et son magistral #NSDIRECT qui m’ont fourni la réponse.

La parole sans esprit n’est rien et ne vaut rien. Elle n’est que suite de mots vides de sens, dépourvue d’intérêt. Certes, la volonté, le désir de se rapprocher, voire de paraître étaient présents (même si j’apprécie peu d’être tutoyée par quelqu’un que je vouvoie : j’ai l’impression d’être diminuée).

Nos politiciens et leurs conseillers se démènent en discours et en campagnes de communication pour se rapprocher des braves gens du peuple. Mais leurs trop longs monologues ne parlent qu’à eux-mêmes. Ils se battent en concepts plus abstraits les uns que les autres. Parlons de laïcité. Ne sachant la définir réellement, qualifions la de positive ? Tiens on va faire aussi de la discrimination positive … et tant pis pour ceux qui sont réellement discriminés par leur monde de bisounours en écharpe républicaine. Lançons des débats ! Ma main à couper qu’ils vont encore nous servir de l’identité nationale. C’est quoi la France ? C’est celle du 8 mai 1945 : celle de l’Armistice, mais celle aussi de Setif (tu n’as pas appris le Massacre de Sétif à l’école ? C’est normal … Moi, descendante d’esclaves, j’ai des ancêtres gaulois … remarque avec tous les viols, ça doit être un peu vrai, ne soyons pas de mauvaise foi)

Le seul esprit qui les anime est celui du pouvoir et du lucre. A la lecture du hashtag de Sarkozy, il apparaît clairement que sa tentative de se mettre au même niveau que de futurs électeurs est un échec. On ne retiendra pas ses réponses politiques, mais les tacles au sujet des « affaires ».

C’est dommage pour lui … Car c’est un politicien brillant, un visionnaire. Oui je le crois. Mais il manque manifestement d’esprit. Il reste engoncé dans sa recherche de gloriole, qui dessert le pays qu’il prétend vouloir gouverner.

Aux hommes et femmes qui ont choisi de servir la Nation via la vie politique, je souhaite une joyeuse Ascension.

Non pas d’arriver à un parfait cumul de mandat pour s’arroger de somptueux privilèges.

Je souhaite que votre parole s’élève, prenne de la hauteur. Qu’elle ait une vision pour la France. Je souhaite que cette vision, cet amour, illumine votre présence sur la scène politique. Vous laisserez ainsi derrière vous les mêmes traces triomphantes que Jaurès, de Gaulle, Badinter, Veil ou Taubira.

Que votre esprit soit renouvelé (je te dis maintenant comme ça peut être que je n’écrirai pas pour Pentecôte) afin que vos basses pulsions charnelles ne dirigent plus ce pays.

J’ose croire que diriger la France avec Amour, c’est possible …

Tags: , , , , , , , , , ,

About the Author

Djeffa TISSERAND Juriste depuis 2003, je propose une approche holistique de la Justice. Je vous accompagne dans un apprentissage de vos valeurs, pour les affirmer et tisser des relations justes, dans tous les domaines de votre vie