novembre 9, 2015 Djeffa TISSERAND

La pédophilie, un autre combat pour les féministes

Ce que ces hommes recherchent ce sont des enfants, pas des femmes  …
Et nous, femmes, sommes nous conscientes des attributs conférés par la puberté et la nécessaire préservation des âges, pour la sécurité des « vrais » enfants ?
J’avoue que, pour la première fois, un article évoquant l’épilation m’a interpellée. J’ai pour habitude de dire que chacune fait ce qu’elle veut de sa pilosité. Et je continue à le croire. 
Nous avons laissé les diktats effacer nos caractères sexuels secondaires (comme nous apprenions à l’école ). Parce que la mode. Parce que les stars. Parce que mon partenaire sexuel.  Pourtant, dès qu’ils apparaissent chez nos enfants, nous réagissons : ils deviennent adultes.
Or quand il s’agit de nous, nous nous soumettons à des contraintes extérieures de séduction. Nous prétendons que nous avons le pouvoir de nous épiler, maquiller, refaire le corps .. car nous sommes adultes. Quel paradoxe … Devenir adulte serait effacer tout signe de maturité physiologique ? … et ressembler à des enfants.
Ce désir de l’éternelle jeunesse et la recherche de la perfection nourrie par les complexes nés du regard d’autrui met sérieusement en danger les jeunes générations … mais aussi chaque femme.

Je réaffirme donc que ça n’est pas un combat saugrenu de réaffirmer la singularité de la physiologie féminine en politique.

ARTICLE A LIRE : Culture de pédophilie

Tags: , , , , ,

About the Author

Djeffa TISSERAND Juriste depuis 2003, je propose une approche holistique de la Justice. Je vous accompagne dans un apprentissage de vos valeurs, pour les affirmer et tisser des relations justes, dans tous les domaines de votre vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *